Le droit agroalimentaire en Europe: Entre harmonisation et uniformisation

L'article 3 h du Traité instituant la Communauté européenne prévoit que son action comporte "le rapprochement des législations nationales dans la mesure nécessaire au fonctionnement du marché commun". Cet article exprime l'harmonisation comme un but, mais limitée par application du principe de subsi... Deskribapen osoa

Egile nagusia: Collart Dutilleul, François
Formatua: Artikulua
Hizkuntza: Gaztelania
Argitaratua: Universitat Pompeu Fabra 2007
Sarrera elektronikoa: http://dialnet.unirioja.es/servlet/oaiart?codigo=2328915
Etiketak: Erantsi etiketa bat
Etiketarik gabe, Izan zaitez lehena erregistro honi etiketa jartzen!
Azalaren irudirik gabe QR Kodea
Gorde:
Laburpena: L'article 3 h du Traité instituant la Communauté européenne prévoit que son action comporte "le rapprochement des législations nationales dans la mesure nécessaire au fonctionnement du marché commun". Cet article exprime l'harmonisation comme un but, mais limitée par application du principe de subsidiarité. Le droit agroalimentaire s'est construit par étapes successives qui vont d'une harmonisation minimale résiduelle jusqu'à une uniformisation. Pour une part, cette évolution a été pensée comme un objectif communautaire. Mais elle est aussi le fruit des crises et des accidents de parcours.